Comment est calculée ma retraite ?

Comment est calculée ma retraite ?

Article mis à jour le 17 novembre, 2023

L’âge de la retraite approche et vous vous demandez comment est calculée votre retraite ? Vous vous demandez bien quel sera le montant de votre pension ?
Détendez vous ! Vous êtes au bon endroit.

Nous avons réuni pour vous dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le calcul de votre retraite.

Calcul de la retraite

calcul de la retraiteVoici les éléments que prend en compte le calcul de la pension retraite :

  • La moyenne des 25 meilleures années de votre carrière appelé revenu annuel moyen (RAM)
  • Le taux appliqué audit revenu annuel. Celui ci varie généralement entre 37,5% et 50% (Taux)
  • Le nombre de trimestres acquis en fonction de votre âge ou même de votre situation (Durée d’assurance)

Vous devez savoir qu’il est facile de calculer le montant de votre retraite lorsque vous bénéficiez d’une retraite à taux plein (encore appelé “taux maximum”).

Âge légal de départ en retraite :

Pour les assurés nés en 1955 ou au-delà, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans.
Mais il ne vous garantit pas la retraite à taux plein.

Vous vous demandez ce qu’est une retraite à taux plein?

Pour faire simple, c’est une retraite qui vous est accordée sans décote.

Pour bénéficier du taux plein de la retraite de base, vous devez soit :

  • Avoir un nombre minimum de trimestres d’assurance retraite requis. Votre nombre de trimestres minimum dépend essentiellement de votre année de naissance.
  • Partir en retraite entre 65-67 ans. Car vous bénéficiez du taux plein automatique à 67 ans peu importe le nombre de trimestres d’assurance retraite acquis jusque-là.

A noter : atteindre le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein (encore appelé durée de référence), ne vous oblige pas à demander votre retraite tout de suite. Vous pouvez très bien attendre 6 mois, 1 an ou plus avant de vous décider à partir à la retraite.

Après avoir atteint l’âge de départ à la retraite et les trimestres requis (durée de référence), si vous continuez de travailler, vous bénéficiez d’une majoration appelée surcote.

Lorsque vous êtes salarié du secteur privé, le montant de votre retraite est calculé à partir de :

  • La retraite de base de l’assurance retraite de la sécurité sociale
  • La retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco (autrefois Agirc et Arrco)

aide pour calculer sa retraite

Je vous aide à calculer votre retraite

Besoin d’assistance pour votre dossier de retraite, vos démarches ? Je vous offre un accompagnement personnalisé pour maximiser vos droits à la retraite.

Formule de calcul

Votre retraite = Salaire Annuel Mensuel (RAM) × Taux de liquidation × (durée de cotisation/durée de référence)

À noter : Cette formule de calcul est limitée à la durée maximum selon votre année de naissance.

La durée de référence varie selon votre date de naissance.

Et la durée de cotisation quant à elle, correspond au nombre de trimestres mentionnés sur votre relevé de carrière.

Taux de calcul

Le taux de calcul varie le plus souvent entre 37,5 et 50%.
Le taux maximum pour le calcul de la retraite quant à lui est fixé à 50%.

Pour bénéficier du taux maximum, vous devez remplir au moins l’une de ses conditions :

  • Vous avez 62 ans et vous atteignez le nombre de trimestres requis pour bénéficier du taux maximum
  • Vous avez entre 65-67 ans. Qui est l’âge qui vous permet de bénéficier du taux maximum automatique.

Le taux de calcul de votre retraite dépend principalement de :

Lorsqu’à 62 ans, vous ne réunissez pas les trimestres nécessaires pour le taux plein, vous pouvez choisir de continuer de travailler pour compléter lesdits trimestres.

Il existe des cas exceptionnels où le taux maximum s’applique sans toutefois que les conditions mentionnées plus haut soient réunies :

  • Vous êtes titulaire d’une pension d’invalidité
  • Vous êtes handicapé ou reconnu inapte au travail
  • Vous êtes un ancien combattant
  • Etc.
Lire  Comment calculer ma retraite

Calcul du revenu annuel moyen sur vos 25 meilleures années

Calcul du revenu annuel moyen sur vos 25 meilleures annéesLe revenu annuel moyen, en abrégé RAM, est la moyenne des revenus bruts des 25 meilleures années de votre carrière.

Il n’est aucunement question ici de vos 25 dernières années. Mais des 25 années de votre carrière les plus rentables.

Il n’est pas non plus question du nombre d’années de votre carrière. Mais de la moyenne de vos revenus bruts durant toutes vos années d’activité.

Indemnités journalières de maternité, primes, salaire de base, heures supplémentaires, etc. Tout élément de rémunération est pris en compte lors du calcul de votre revenu annuel moyen ( RAM).

Toutefois, certains revenus et périodes sont exclus lors du calcul de votre RAM.

Il s’agit par exemple des revenus de votre année de départ à la retraite.

Pour que les revenus de votre dernière année d’activité soient pris en compte, vous devez mentionner le 1er Janvier de l’année suivante comme date de départ à la retraite.

Consultez nos ressources sur l’estimation du montant de votre retraite. Et découvrez quelle sera votre pension retraite pour tout âge possible de départ à la retraite.

Autres revenus exclus du calcul de la RAM

En plus de l’année de votre point de départ en retraite, certains revenus et périodes ne sont pas comptés dans le calcul de la RAM :

  • Revenus annuels qui sont supérieurs au plafond de sécurité sociale de l’année pris en compte. Ici, seule la partie supérieure au plafond de sécurité n’est pas considérée.
  • De plus, si vos revenus annuels sont plutôt inférieurs, ils ne sont également pas pris en compte dans le calcul de votre revenu annuel moyen.
  • Années ayant subi certains rachats (année incomplète, année d’étude supérieure…)
  • Période d’activité à l’extérieur de la France

La durée d’assurance

Le calcul de la durée d’assurance n’est pas basé uniquement sur les cotisations de vos revenus.

Lorsqu’on parle de durée d’assurance, on fait référence au nombre de trimestres validés :

  • soit grâce aux cotisations sur vos salaires (trimestres cotisés),
  • soit grâce à vos périodes d’inactivité durant lesquelles vous avez perçu des indemnités comme la maladie, le chômage, le service national…. (trimestres assimilés).

Si vous souhaitez percevoir une retraite entière, vous devez démontrer que votre durée d’assurance est égale à celle demandée pour bénéficier du taux maximum.

Selon votre année de naissance, les trimestres nécessaires peuvent varier entre 150 et 172.

Lorsque vos trimestres acquis ne correspondent pas aux trimestres nécessaires pour obtenir le taux plein, le montant de votre pension est calculé au prorata des trimestres validés.

Certaines situations telles que le service militaire, l’handicap, l’incapacité à travailler, la maladie, le nombre d’enfants, vous font bénéficier des trimestres supplémentaires.

Même s’il est vrai que ces trimestres n’ont pas été cotisés, ils s’ajoutent à votre durée d’assurance et sont reportés sur votre relevé de carrière.

Évaluation de vos besoins de retraite

L’évaluation de vos besoins de retraite est une étape essentielle pour assurer une transition réussie vers cette nouvelle phase de vie. Pour bien commencer, il est crucial d’estimer avec précision vos besoins financiers futurs :

  • Dépenses courantes : Prenez en compte les coûts quotidiens comme le logement, l’alimentation et les transports.
  • Soins de santé : Anticipez les dépenses potentielles liées à la santé, qui peuvent augmenter avec l’âge.
  • Assurances : Considérez les coûts des différentes assurances nécessaires.
  • Loisirs et voyages : Réservez un budget pour vos activités de loisir et projets de voyage, importants pour votre épanouissement.
  • Inflation et augmentation des coûts : N’oubliez pas d’intégrer l’impact de l’inflation et des augmentations éventuelles des coûts de vie.

La réalisation de cette évaluation vous aidera à définir un objectif d’épargne réaliste et à planifier votre retraite de manière efficace, pour en profiter pleinement et sans soucis financiers.

Bien comprendre et anticiper vos droits à la retraite

Comprendre vos droits à la retraite est essentiel pour maximiser vos bénéfices durant cette période. En France, il est important de se renseigner sur les différents types de pensions et prestations :

  • Régime général de la Sécurité sociale : La Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) gère la retraite de base pour les salariés du secteur privé.
  • Régimes complémentaires : L’Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (ARRCO) et l’Association générale des institutions de retraite des cadres (AGIRC) pour les cadres.
  • Régimes spécifiques : Des régimes existent pour certaines professions, comme la Caisse Autonome Nationale de la Sécurité Sociale dans les Mines (CANSSM) ou la Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) pour les fonctionnaires.
Lire  Comment est calculée la pension de réversion ?

Se familiariser avec ces régimes vous aidera à mieux planifier et optimiser votre retraite en France.

Quelle retraite pour un salaire de 2000 € par mois ?

Bon, si arrivé à ce stade de l’article, vous vous posez encore cette question, je vais vous faire un résumé ci-dessous.

Pour calculer la retraite pour un salaire de 2000 € par mois, nous allons nous baser sur les principes de calcul de la retraite en France, tels qu’expliqués dans cet article. Voici les étapes principales :

  1. Calcul du revenu annuel moyen (RAM) :

    • On prend la moyenne des 25 meilleures années de salaire. Dans votre cas, si 2000 € est représentatif de ces meilleures années, votre RAM serait de 2000 € x 12 mois = 24 000 € par an.
  2. Taux de pension :

    • Le taux plein est de 50%, mais il peut varier en fonction du nombre de trimestres cotisés. Si vous avez le nombre de trimestres requis pour votre génération, vous bénéficiez du taux plein. Sinon, il y aura une décote.
  3. Nombre de trimestres :

    • Ce nombre dépend de votre année de naissance. Pour un départ à la retraite à taux plein, il est généralement nécessaire d’avoir entre 160 et 172 trimestres, selon l’année de naissance.
  4. Calcul de la pension :

    • La formule de base est : Pension = RAM x Taux x (Durée d’assurance / Durée de référence).
    • Par exemple, si vous avez le taux plein (50%) et le nombre complet de trimestres, votre pension annuelle serait de 24 000 € x 50% = 12 000 € par an.
  5. Retraite complémentaire :

    • En plus de la retraite de base, il faut ajouter la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco pour les salariés du secteur privé. Cette retraite complémentaire dépend du nombre de points accumulés tout au long de la carrière.
  6. Majorations et minoration :

    • Il peut y avoir des majorations (par exemple, pour enfants élevés) ou des minorations (décote si départ anticipé ou nombre de trimestres insuffisant).
  7. Régimes spécifiques :

    • Si vous avez travaillé dans un régime spécifique (fonction publique, régimes spéciaux, etc.), les calculs peuvent varier.

Pour un calcul précis, il est recommandé soit de demander une estimation à votre caisse de retraite soit de faire appel à un conseiller retraite indépendant comme moi, car de nombreux facteurs spécifiques peuvent influencer le montant final de la pension.

conseiller pour calculer sa retraite

Faites appel à un consultant retraite

Le calcul de votre future retraite peut être complexe et nécessite une compréhension approfondie des nombreux paramètres en jeu. Si vous souhaitez une estimation précise et personnalisée, je suis là pour vous aider.

Consulter un Conseiller en Retraite pour une assistance personnalisée

La planification de la retraite est un processus complexe qui nécessite une compréhension approfondie des divers aspects financiers, légaux et personnels. Un conseiller en retraite est un professionnel spécialisé qui offre des conseils et une assistance personnalisée pour préparer efficacement votre retraite. Cette consultation est cruciale pour maximiser vos avantages, minimiser les risques et assurer une transition en douceur vers cette nouvelle phase de vie.

Rôle et importance du Conseiller Retraite

  • Expertise Professionnelle : Les conseillers en retraite possèdent une connaissance approfondie des systèmes de retraite, des réglementations fiscales et des options d’investissement. Ils sont à jour avec les dernières lois et réformes, ce qui est essentiel pour une planification précise.
  • Planification Personnalisée : Chaque individu a des besoins et des objectifs uniques en matière de retraite. Le conseiller évalue votre situation financière, vos objectifs à long terme et vos préférences de vie pour élaborer un plan sur mesure.
  • Optimisation des Ressources : Ils vous aident à comprendre et à maximiser vos droits à la retraite, y compris les pensions de base, complémentaires, et autres avantages auxquels vous pourriez avoir droit.

Processus de consultation

  • Évaluation initiale : La première étape consiste à évaluer votre situation actuelle, y compris vos actifs, passifs, sources de revenus, et attentes de retraite.
  • Analyse des besoins : Le conseiller détermine vos besoins financiers futurs, en tenant compte de facteurs tels que l’espérance de vie, les dépenses prévues, et les plans de santé.
  • Stratégies de planification : Sur la base de cette analyse, le conseiller propose des stratégies pour accumuler et préserver le capital retraite, telles que des investissements, des économies, ou des changements de mode de vie.
  • Suivi et ajustement : La planification de la retraite est un processus dynamique. Le conseiller assure un suivi régulier pour ajuster le plan en fonction de l’évolution de votre situation personnelle ou des conditions de marché.
Lire  Comprendre le système de retraite de la CIPAV

Choisir le bon conseiller

  • Qualifications et Expérience : Vérifiez l’expérience du conseiller dans le domaine de la retraite.
  • Réputation et Avis : Recherchez des avis et des recommandations de clients précédents pour évaluer la fiabilité et l’efficacité du conseiller.
  • Approche et Communication : Choisissez un conseiller avec qui vous vous sentez à l’aise et qui communique clairement ses stratégies et recommandations.
  • Structure des Frais : Comprenez comment le conseiller est rémunéré (honoraires, commissions, etc.) pour éviter les conflits d’intérêts.

Consulter un conseiller en retraite est un investissement judicieux pour votre avenir. Avec leur expertise et leurs conseils personnalisés, vous pouvez naviguer avec confiance dans le paysage complexe de la planification de la retraite, assurant ainsi une période de retraite financièrement sécurisée et sereine.

FAQ sur le calcul de la retraite

Quels sont les éléments pris en compte dans le calcul de la pension de retraite ?

Le calcul de la pension de retraite prend en compte la moyenne des 25 meilleures années de carrière (revenu annuel moyen), le taux appliqué à ce revenu (généralement entre 37,5% et 50%), et le nombre de trimestres acquis.

Qu’est-ce que l’âge légal de départ en retraite en France ?

Pour les assurés nés en 1955 ou jusqu’au 31 août 1961, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans. Et  ensuite pour les assurés nés à partir du 1er septembre 1961 et après, l’âge l’égal passe progressivement de 62 ans et 3 mois jusqu’à  atteindre 64 ans pour les assurés nés à partir de 1968. Cependant, cet âge ne garantit pas automatiquement une retraite à taux plein.

Comment est calculée la retraite à taux plein ?

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faut soit avoir un nombre minimum de trimestres d’assurance retraite requis (variable selon l’année de naissance), soit partir en retraite entre 65 et 67 ans, âge à partir duquel le taux plein est automatique selon l’année de naissance.

Quelle est la formule de calcul de la retraite ?

La formule est : Retraite = Salaire Annuel Moyen (RAM) × Taux de liquidation × (durée de cotisation/durée de référence). Cette formule est limitée à la durée maximum selon l’année de naissance.

Comment le revenu annuel moyen est-il calculé ?

Le revenu annuel moyen (RAM) est la moyenne des revenus bruts des 25 meilleures années de votre carrière. Il inclut divers éléments de rémunération mais exclut certains revenus et périodes, comme les revenus de l’année de départ à la retraite.

Qu’est-ce que la durée d’assurance et comment est-elle calculée ?

La durée d’assurance fait référence au nombre de trimestres validés, soit par les cotisations sur les salaires, soit par des périodes d’inactivité indemnisées (maladie, chômage, etc.). Pour une retraite entière, la durée d’assurance doit être égale à celle demandée pour le taux maximum, qui varie selon l’année de naissance.

Quels sont les facteurs à considérer pour évaluer les besoins de retraite ?

Il est important de prendre en compte les dépenses courantes, les soins de santé, les assurances, les loisirs, et l’impact de l’inflation pour évaluer avec précision les besoins financiers futurs.

Comment peut-on maximiser ses droits à la retraite ?

Il est essentiel de comprendre les différents types de pensions et prestations disponibles, comme le régime général de la Sécurité sociale, les régimes complémentaires, et les régimes spécifiques à certaines professions.

Conclusion

La planification de la retraite est un processus complexe qui nécessite une compréhension approfondie des divers aspects financiers, légaux et personnels. Consulter un conseiller en retraite peut être un investissement judicieux pour naviguer avec confiance dans ce paysage complexe. Avec leur expertise et leurs conseils personnalisés, les conseillers en retraite peuvent vous aider à maximiser vos avantages, minimiser les risques et assurer une transition en douceur vers la retraite, garantissant ainsi une période de retraite financièrement sécurisée et sereine.

Ce contenu est noté 5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top