Âge de retraite à taux plein

Âge de retraite à taux plein

Article mis à jour le 4 décembre, 2023

Qu’est ce qu’une retraite à taux plein?

Une retraite à taux plein signifie que votre pension de retraite est accordée sans décote. Pour obtenir une retraite à taux plein, les conditions liées à l’âge et à la durée d’assurance retraite sont en cours de modification. Dès 2027, il sera nécessaire d’avoir 43 années de cotisation pour partir à taux plein avant 67 ans.

Dans cet article, nous abordons les conditions pour bénéficier d’une retraite à taux plein dans le secteur privé.

Modifications clés de la réforme des Retraites de 2023

Modifications clés de la réforme des Retraites de 2023

La réforme des retraites introduite en France en 2023 a apporté des changements significatifs dans les règles régissant les pensions de retraite. L’un des changements les plus notables concerne l’âge légal de départ à la retraite, qui subit une augmentation progressive. À partir du 1er septembre 2023, cet âge légal commencera à être relevé de 62 ans, passant progressivement à 64 ans d’ici 2030 pour les personnes nées à partir de 1968. Cette modification vise à adapter le système de retraite aux évolutions démographiques et à l’allongement de l’espérance de vie.

En parallèle, la durée de cotisation nécessaire pour bénéficier d’une retraite à taux plein avant 67 ans est également en cours de modification. À partir de 2027, il sera nécessaire d’avoir cotisé pendant 43 années pour prétendre à une retraite à taux plein avant cet âge.

Montants minimums de la retraite à taux plein en 2023

La réforme a également défini les montants minimums de la retraite à taux plein pour l’année 2023. Le montant minimum de la retraite à taux plein est fixé à 1 309,75 € par mois pour le minimum contributif et à 1 200,32 € par mois pour le minimum garanti.

Comment l’âge de la retraite à taux plein peut être impacté?

L’âge de la retraite à taux plein peut être impacté par des périodes de chômage, de maladie ou de congé parental, car ces situations peuvent affecter le nombre de trimestres validés pour la retraite. Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Périodes de chômage : Les périodes de chômage indemnisé peuvent être validées pour la retraite, à condition que vous ayez cotisé suffisamment avant la période de chômage. Cela signifie que les périodes de chômage peuvent vous aider à valider des trimestres, mais elles n’augmentent pas vos revenus de référence pour le calcul de votre pension. Les périodes de chômage non indemnisé ne sont généralement pas prises en compte pour la validation des trimestres.
  • Périodes de maladie : Les périodes d’incapacité de travail pour cause de maladie peuvent être validées pour la retraite si vous percevez des indemnités journalières de la Sécurité sociale. Cependant, comme pour le chômage, ces périodes n’augmentent pas vos revenus de référence pour le calcul de votre pension.
  • Congé parental : Le congé parental peut également impacter l’âge de la retraite à taux plein. En France, les parents qui interrompent leur activité professionnelle pour élever un enfant peuvent bénéficier de l’assurance vieillesse du parent au foyer (AVPF). Cela permet de valider des trimestres de retraite pendant la durée du congé parental. Toutefois, le montant de la pension pourrait être affecté si les revenus perçus durant cette période sont inférieurs aux revenus habituels.

Les périodes de chômage, de maladie et de congé parental peuvent impacter l’âge de la retraite à taux plein en modifiant le nombre de trimestres validés pour la retraite. Il est essentiel de vérifier régulièrement son relevé de carrière pour s’assurer que toutes les périodes sont prises en compte et de se renseigner sur les dispositifs existants pour optimiser sa situation.

L’importance de l’âge de la retraite à taux plein pour le calcul du montant de la pension de retraite

importance de l'age de retraite à taux plein

L’âge de la retraite à taux plein est crucial pour le calcul du montant de la pension de retraite, car il détermine la proportion de vos revenus de référence qui vous sera versée sous forme de pension. Voici pourquoi l’âge de la retraite à taux plein est important :

  • Taux plein : Atteindre l’âge de la retraite à taux plein signifie que vous pouvez bénéficier d’une pension de retraite sans décote. La décote est une réduction appliquée au montant de la pension si vous prenez votre retraite avant d’avoir atteint l’âge de la retraite à taux plein et/ou avant d’avoir validé le nombre requis de trimestres. En atteignant l’âge de la retraite à taux plein, vous évitez cette décote et optimisez le montant de votre pension.
  • Montant de la pension : Le montant de votre pension de retraite est calculé en fonction de vos revenus de référence, qui correspondent à vos 25 meilleures années de salaire ou de revenu professionnel. Si vous prenez votre retraite avant l’âge de la retraite à taux plein, le montant de votre pension pourrait être réduit en raison de la décote. En revanche, si vous continuez à travailler au-delà de l’âge de la retraite à taux plein, vous pouvez augmenter le montant de votre pension en améliorant vos revenus de référence.
  • Surcote : Si vous travaillez au-delà de l’âge de la retraite à taux plein et que vous avez déjà validé le nombre de trimestres requis, vous pouvez bénéficier d’une surcote. La surcote est un bonus accordé pour chaque trimestre civil travaillé après l’âge de la retraite à taux plein et le nombre de trimestres requis. Cela peut augmenter le montant de votre pension de retraite et améliorer votre niveau de vie pendant la retraite.
Lire  Annuité

L’âge de la retraite à taux plein est essentiel pour déterminer le montant de votre pension de retraite. Atteindre cet âge vous permet d’éviter les décotes et de maximiser votre pension. De plus, travailler au-delà de l’âge de la retraite à taux plein peut vous permettre de bénéficier d’une surcote, augmentant encore le montant de votre pension. Il est donc crucial de bien comprendre l’impact de l’âge de la retraite à taux plein sur le calcul de votre pension de retraite.

Conditions d’âge et de durée d’assurance retraite

Conditions d'âge et de durée d'assurance retraite

Votre retraite de base de l’Assurance retraite de la Sécurité sociale est accordée à taux plein dans les cas suivants :

  • Vous partez à la retraite avant 67 ans en ayant un nombre déterminé de trimestres d’assurance retraite.
  • Vous partez à la retraite à 67 ans, quel que soit votre nombre de trimestres d’assurance retraite.

Le nombre de trimestres d’assurance retraite exigé varie en fonction de votre date de naissance. Voici quelques exemples :

  • Pour les personnes nées en 1956 ou 1957 : 166 trimestres (41 ans et 6 mois) sont nécessaires pour partir en retraite à 62 ans.
  • Pour celles nées entre le 1er janvier 1958 et le 31 décembre 1960 : 167 trimestres (41 ans et 9 mois) sont requis pour partir en retraite à 62 ans.
  • Pour celles nées en 1967 : 172 trimestres (43 ans) sont requis pour partir en retraite à 63 ans et 9 mois.
  • Pour celles nées à partir du 1er janvier 1968 : 172 trimestres (43 ans) sont nécessaires pour partir en retraite à 64 ans.

Si vous partez en retraite avant d’avoir atteint le nombre de trimestres requis, votre pension sera réduite en fonction du nombre de trimestres manquants. Cette réduction est appelée décote. Votre durée d’assurance totale, tous régimes confondus, est prise en compte pour déterminer si vous avez droit ou non à des pensions de retraite à taux plein.

Le montant de votre retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco peut également être réduit ou majoré selon votre âge de départ.

Voici le tableau récapitulatif du nombre de trimestres d’assurance exigé pour avoir droit à une retraite à taux plein en fonction de votre date de naissance :

Année de naissance Âge de départ à la retraite Nombre de trimestres requis
En 1956 ou 1957 62 ans 166 (41 ans et 6 mois)
Entre le 1er janv. 1958 et le 31 déc. 1960 62 ans 167 (41 ans et 9 mois)
Entre le 1er janv. 1961 et le 31 août 1961 62 ans 168 (42 ans)
Entre le 1er sept. 1961 et le 31 déc. 1961 62 ans et 3 mois 169 (42 ans et 3 mois)
1962 62 ans et 6 mois 169 (42 ans et 3 mois)
1963 62 ans et 9 mois 170 (42 ans et 6 mois)
1964 63 ans 171 (42 ans et 9 mois)
1965 63 ans et 3 mois 172 (43 ans)
1966 63 ans et 6 mois 172 (43 ans)
1967 63 ans et 9 mois 172 (43 ans)
À partir du 1er janvier 1968 64 ans 172 (43 ans)

Ce tableau présente les conditions d’âge et de durée d’assurance pour bénéficier d’une retraite à taux plein. Le nombre de trimestres requis varie en fonction de l’année de naissance.

Voici les informations sous forme de liste (sans tableau) si ça peut être plus clair :

  • Nés en 1956 ou 1957 : départ à 62 ans, 166 trimestres requis (41 ans et 6 mois)
  • Nés entre 1er janvier 1958 et 31 décembre 1960 : départ à 62 ans, 167 trimestres requis (41 ans et 9 mois)
  • Nés entre 1er janvier 1961 et 31 août 1961 : départ à 62 ans, 168 trimestres requis (42 ans)
  • Nés entre 1er septembre 1961 et 31 décembre 1961 : départ à 62 ans et 3 mois, 169 trimestres requis (42 ans et 3 mois)
  • Nés en 1962 : départ à 62 ans et 6 mois, 169 trimestres requis (42 ans et 3 mois)
  • Nés en 1963 : départ à 62 ans et 9 mois, 170 trimestres requis (42 ans et 6 mois)
  • Nés en 1964 : départ à 63 ans, 171 trimestres requis (42 ans et 9 mois)
  • Nés en 1965 : départ à 63 ans et 3 mois, 172 trimestres requis (43 ans)
  • Nés en 1966 : départ à 63 ans et 6 mois, 172 trimestres requis (43 ans)
  • Nés en 1967 : départ à 63 ans et 9 mois, 172 trimestres requis (43 ans)
  • Nés à partir du 1er janvier 1968 : départ à 64 ans, 172 trimestres requis (43 ans)
Lire  Connaissez-vous l'Acemo-Pipa ?

Cette liste présente les conditions d’âge et de durée d’assurance pour bénéficier d’une retraite à taux plein en fonction de l’année de naissance.

Si vous partez en retraite avant 67 ans sans avoir accumulé le nombre de trimestres requis, votre pension sera réduite par une décote. Toutefois, si vous atteignez l’âge de 67 ans, vous aurez droit à une retraite à taux plein, indépendamment du nombre de trimestres d’assurance retraite accumulés. La pension sera alors calculée sur la base des trimestres accumulés, sans aucune décote.

Pour connaître le nombre de trimestres d’assurance retraite que vous avez accumulés, consultez votre relevé de carrière sur votre compte retraite, disponible sur le site officiel Info retraite. Ce document récapitule vos périodes professionnelles et peut être imprimé ou téléchargé. Vous pouvez également effectuer une simulation du montant de votre retraite à différents âges, avec ou sans taux plein.

Corrections du relevé de carrière et demandes de traitement

Corrections du relevé de carrière et demandes de traitement

À partir de 55 ans, il est possible de signaler les anomalies de votre relevé de carrière (emploi manquant, incohérence, etc.) et d’en demander la correction auprès de vos caisses de retraite. Le traitement de ces demandes peut être suivi sur votre compte retraite.

Exceptions pour obtenir une retraite à taux plein

Exceptions pour obtenir une retraite à taux plein avant l’âge légal

Certaines situations permettent d’obtenir une retraite à taux plein avant l’âge légal. Par exemple, à 65 ans, si vous avez été aidant familial ou tierce personne pour une personne handicapée pendant au moins 30 mois consécutifs, si vous avez aidé votre enfant handicapé bénéficiaire de la PCH pendant 30 mois ou plus, si vous avez élevé un enfant handicapé et avez droit à au moins un trimestre d’assurance retraite gratuit, ou si vous percevez l’Acaata.

Exceptions pour obtenir une retraite à taux plein dès l’âge légal minimum

D’autres situations vous donnent droit à une retraite à taux plein dès l’âge légal minimum de départ en retraite, quel que soit le nombre de trimestres accumulés. C’est le cas si vous êtes reconnu inapte au travail avec une incapacité définitive médicalement constatée de 50%, si vous êtes handicapé avec une incapacité permanente d’au moins 50%.

Voici le tableau réorganisé indiquant l’âge à partir duquel vous pouvez partir à la retraite en fonction de votre date de naissance :

Vous êtes né : Vous pouvez partir en retraite à partir de :
Avant le 1er septembre 1961 62 ans
Entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1961 62 ans et 3 mois
En 1962 62 ans et 6 mois
En 1963 62 ans et 9 mois
En 1964 63 ans
En 1965 63 ans et 3 mois
En 1966 63 ans et 6 mois
En 1967 63 ans et 9 mois
À partir du 1er janvier 1968 64 ans

Voici les informations concernant l’âge de départ à la retraite sous forme de points clairs :

  • Si vous êtes né avant le 1er septembre 1961, vous pouvez partir en retraite à partir de 62 ans.
  • Si vous êtes né entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1961, vous pouvez partir en retraite à partir de 62 ans et 3 mois.
  • Si vous êtes né en 1962, vous pouvez partir en retraite à partir de 62 ans et 6 mois.
  • Si vous êtes né en 1963, vous pouvez partir en retraite à partir de 62 ans et 9 mois.
  • Si vous êtes né en 1964, vous pouvez partir en retraite à partir de 63 ans.
  • Si vous êtes né en 1965, vous pouvez partir en retraite à partir de 63 ans et 3 mois.
  • Si vous êtes né en 1966, vous pouvez partir en retraite à partir de 63 ans et 6 mois.
  • Si vous êtes né en 1967, vous pouvez partir en retraite à partir de 63 ans et 9 mois.
  • Si vous êtes né à partir du 1er janvier 1968, vous pouvez partir en retraite à partir de 64 ans.

Incapacité permanente d’au moins 10%

Si vous êtes atteint d’une incapacité permanente d’au moins 10%, vous pouvez bénéficier d’une retraite à taux plein dès l’âge de 60 ans. Cette incapacité doit être reconnue par l’Assurance retraite ou la Mutualité sociale agricole (MSA).

Lire  Coefficient de solidarité

Carrière longue

Vous pouvez prétendre à une retraite à taux plein dès 58 ans si vous êtes éligible à une retraite anticipée pour carrière longue.

Si vous avez exercé une activité professionnelle en situation de handicap

Si vous avez exercé une activité professionnelle en situation de handicap et que vous remplissez les conditions requises, vous pouvez prétendre à une retraite à taux plein dès 55 ans dans le cadre d’une retraite anticipée pour handicap.

Conclusion

En conclusion, il existe plusieurs situations permettant de bénéficier d’une retraite à taux plein avant l’âge légal, notamment en tant qu’aidant familial, en cas d’incapacité au travail, de handicap ou de carrière longue. Pour obtenir des informations personnalisées sur votre situation et les dispositifs de départ anticipé à la retraite, n’hésitez pas à demander un entretien d’information retraite auprès de l’un de vos régimes de retraite. Cela vous permettra de faire le point sur votre carrière, d’obtenir des estimations du montant de votre retraite et de poser vos questions à un spécialiste.

Foire aux questions

Qu’est-ce que la retraite à taux plein ?

La retraite à taux plein est une pension de retraite qui ne subit pas de décote. Elle est attribuée lorsque vous atteignez l’âge légal de départ à la retraite et que vous avez cotisé un certain nombre de trimestres requis.

Quel est l’âge légal pour partir à la retraite à taux plein ?

Avec la réforme de 2023, l’âge légal pour partir à la retraite à taux plein est en cours de modification en raison de la réforme des retraites de 2023. À compter du 1er septembre 2023, cet âge légal sera progressivement relevé, passant de 62 ans actuellement à 64 ans en 2030 pour les personnes nées à partir de 1968

Combien de trimestres sont nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein ?

Le nombre de trimestres requis dépend de votre année de naissance. Par exemple, pour les personnes nées en 1960 ou après, il faut généralement 167 trimestres.

Existe-t-il des situations spécifiques où je peux partir à la retraite à taux plein avant l’âge légal ?

Oui, il existe des situations spécifiques telles que le départ pour carrière longue, le départ pour handicap, ou encore le départ pour incapacité permanente d’au moins 10% reconnue par l’Assurance retraite ou la MSA.

Comment connaître le montant de ma retraite à taux plein ?

Vous pouvez demander un entretien information retraite auprès de l’un de vos régimes de retraite pour obtenir des simulations du montant de votre retraite et poser vos questions à un expert.

Est-ce que le montant de ma retraite à taux plein peut varier en fonction de mon parcours professionnel ?

Oui, le montant de votre retraite à taux plein dépendra de votre salaire moyen de base, du nombre de trimestres cotisés et de la durée d’assurance requise pour votre génération.

Quelle différence entre taux plein et retraite pleine?

Le taux plein et la retraite pleine sont deux notions différentes et indépendantes.

Le taux plein est le taux de calcul de la pension de retraite qui permet de bénéficier d’une pension de retraite à taux plein, c’est-à-dire sans décote. Le taux plein dépend de plusieurs critères, tels que l’âge de départ à la retraite, la durée de cotisation, la situation de handicap ou la pénibilité du travail. En général, pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faut avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite et justifier d’un certain nombre de trimestres de cotisation.

La retraite pleine, quant à elle, est le montant maximum de la pension de retraite à laquelle un assuré a droit en fonction de ses droits acquis auprès des différents régimes de retraite. Elle est calculée sur la base du taux plein et peut être augmentée par des majorations (par exemple, pour les parents ayant élevé trois enfants ou plus, pour les personnes ayant travaillé au-delà de l’âge légal de départ à la retraite, etc.).

En résumé, le taux plein correspond au niveau de cotisation permettant de bénéficier d’une retraite sans décote, tandis que la retraite pleine est le montant maximum de la pension de retraite à laquelle un assuré a droit en fonction de ses droits acquis. La durée d’assurance n’a pas d’incidence directe sur le taux plein ou la retraite pleine, mais elle peut influer sur le montant de la pension de retraite.

Ce contenu est noté 5/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top