Comment sera validée ma période de volontariat de service civil ou de volontariat international ?

Comment sera validée ma période de volontariat de service civil ou de volontariat international ?

Article mis à jour le 30 octobre, 2023

Lorsque nous pensons à la retraite, l’image qui nous vient souvent à l’esprit est celle de longues journées de détente, de voyages ou de loisirs bien mérités après des années de labeur. Cependant, pour un nombre croissant de retraités, cette nouvelle étape de la vie est perçue comme une opportunité d’engagement et de contribution à des causes plus grandes qu’eux. Le volontariat, qu’il soit civil ou international, est devenu une voie prisée pour ceux qui souhaitent redonner, découvrir et continuer à apprendre.

Dans cet article, nous explorerons les différentes facettes du volontariat à la retraite, des modalités pratiques aux bénéfices personnels et sociaux. Que vous soyez déjà retraité, à l’aube de cette nouvelle étape ou simplement curieux, embarquez avec nous dans cette aventure humaine riche en découvertes et en émotions.

Le volontariat civil

Qu’est-ce que le volontariat civil ?

Depuis le 14/05/2010, le volontariat de service civil a été remplacé par le service civique.

Le volontariat de service civil doit être effectué en France dans différents domaines comme la sécurité, la défense civile, la prévention, la cohésion sociale.

Le volontariat civil s’adresse aux personnes de 18 à 28 ans pour une durée allant de minimum 6 mois à maximum 24 mois.

Comment sont calculés mes trimestres de volontariat civil ?

Les périodes de volontariat civil effectuées avant le 14/05/2010 permettent d’acquérir des périodes assimilées à des périodes d’assurance.

La période de volontariat est retenue de date à date.

Pour chaque période de 90 jours, on valide 1 trimestre. Les trimestres sont validés dans l’année civile où ils ont été effectués.

Il peut donc y avoir des trimestres de volontariat à cheval sur plusieurs années si votre période de volontariat a été effectuées sur plusieurs années.

Si vous avez prolongé votre période de volontariat civil au-delà de 24 mois, vous devez avoir cotisé à l’assurance volontaire pour que ces périodes supplémentaires soient prises en compte dans votre relevé de carrière.

Quel régime valide mes périodes de volontariat civil ?

Le premier régime auquel vous avez été affilié après votre période de volontariat civil est le régime compétent pour valider ces trimestres.

Cependant, si, au cours de votre carrière, vous avez été affilié au régime spécial, c’est ce dernier qui est compétent pour valider les périodes de volontariat civil même si ce n’est pas le régime auquel vous avez été affilié juste après votre volontariat civil.

Si vous avez été affilié à deux régimes différents à la suite de votre volontariat civil, c’est le régime qui a la plus longue affiliation qui est compétent pour valider cette période.

Quel document dois-je fournir à ma caisse de retraite pour faire valider ma période de volontariat civil ?

Pour faire valider votre période de volontariat civil auprès de votre caisse de retraite, vous devez fournir selon votre cas :

  • un certificat d’accomplissement du volontariat civil
  • une attestation délivrée par le ministre compétent ou l’organisme gestionnaire ;
  • une attestation établie par la personne morale auprès de laquelle le volontariat a été accompli.
Lire  Comprendre et optimiser son relevé de carrière pour la retraite

A NOTER : Les périodes de volontariat civil peuvent être prises en compte dans le décompte de trimestres pour bénéficier d’une retraite anticipée dans la limite de 4 trimestres.

Le volontariat international

volontariat retraite

Qu’est-ce que le volontariat international ?

Le volontariat international peut se faire en entreprise, en administration ou bien consacré à des actions de solidarité. Il s’agit d’une forme de service civique à l’étranger.

Le volontariat international s’adresse aux personnes de 18 à 28 ans pour une durée allant de minimum 6 mois à maximum 24 mois.

Pour pouvoir accomplir un volontariat international et que celui-ci soit retenu comme période assimilé à des périodes d’assurance (trimestres non cotisés comme les périodes de maladie, maternité, chômage…) sur votre relevé de carrière, il faut être soit de nationalité française soit ressortissant de l’Espace Economique Européen.

Les bénéfices du volontariat international pour les retraités

Un enrichissement personnel incomparable

Le volontariat international offre aux retraités une occasion unique d’enrichissement personnel. En s’engageant dans des projets à l’étranger, ils sont confrontés à de nouvelles réalités, ce qui les pousse à sortir de leur zone de confort. Cette immersion dans une autre culture favorise l’ouverture d’esprit, la tolérance et la compréhension mutuelle.

Un impact positif sur la santé mentale et physique

L’engagement bénévole a des effets bénéfiques prouvés sur la santé mentale. Il procure un sentiment d’utilité, renforce l’estime de soi et combat les sentiments d’isolement. De plus, selon le type de projet, le volontariat peut aussi être une activité physique, ce qui est bénéfique pour la santé.

Un réseau social élargi

Le volontariat international permet de rencontrer des personnes de tous âges et de tous horizons. Ces rencontres peuvent mener à des amitiés durables, offrant aux retraités un réseau social élargi, tant au niveau local qu’international.

Un apprentissage continu

Même à la retraite, l’apprentissage ne s’arrête jamais. Que ce soit en apprenant une nouvelle langue, en découvrant de nouvelles techniques ou en s’adaptant à un nouvel environnement, le volontariat stimule constamment l’esprit.

Un héritage durable

En s’engageant dans des projets bénévoles, les retraités laissent un héritage positif. Que ce soit par la transmission de compétences, la réalisation de projets concrets ou simplement par leur présence et leur soutien, leur impact peut perdurer bien après la fin de leur mission.

Le volontariat international pour les retraités n’est pas seulement bénéfique pour les communautés qu’ils aident. C’est aussi une source d’épanouissement, de bien-être et de croissance personnelle pour les volontaires eux-mêmes.

Comment sont calculés mes trimestres de volontariat international ?

La période de volontariat est retenue de date à date.

Pour chaque période de 90 jours, on valide 1 trimestre. Les trimestres sont validés dans l’année civile où ils ont été effectués.

Il peut donc y avoir des trimestres de volontariat à cheval sur plusieurs années si votre période de volontariat a été effectuée sur plusieurs années.

Si vous avez prolongé votre période de volontariat international au-delà de 24 mois, vous devez avoir cotisé à l’assurance volontaire pour que ces périodes supplémentaires soient prises en compte dans votre relevé de carrière.

Lire  Difficulté de calcul de retraite : 50% des futurs retraités concernés

Quel régime valide mes périodes de volontariat international ?

Le premier régime auquel vous avez été affilié après votre période de volontariat international est le régime compétent pour valider ces trimestres.

Cependant, si, au cours de votre carrière, vous avez été affilié au régime spécial, c’est ce dernier qui est compétent pour valider les périodes de volontariat international même si ce n’est pas le régime auquel vous avez été affilié juste après votre volontariat international.

Si vous avez été affilié à deux régimes différents à la suite de votre volontariat international, c’est le régime qui a la plus longue affiliation qui est compétent pour valider cette période.

Quel document dois-je fournir à ma caisse de retraite pour faire valider ma période de volontariat international ?

Pour faire valider votre période de volontariat international auprès de votre caisse de retraite, vous devez fournir un certificat d’accomplissement du volontariat international.

A NOTER : Les périodes de volontariat international peuvent être prises en compte dans le décompte de trimestres pour bénéficier d’une retraite anticipée dans la limite de 4 trimestres.

Le volontariat international peut toujours intéresser certains retraités

De plus en plus de retraités découvrent que le bénévolat à l’étranger est un excellent moyen de rendre service pendant leur retraite. Qu’il s’agisse d’enseigner l’anglais ou le français à des enfants dans un pays en développement ou d’aider à construire des maisons pour des familles dans le besoin, il existe de nombreuses façons pour les retraités de faire la différence grâce au bénévolat.

Il existe un certain nombre d’organisations qui offrent des possibilités de bénévolat à l’étranger pour les retraités. En voici quelques-unes :

  • Habitat for Humanity International : Habitat for Humanity offre une variété de possibilités de volontariat international pour les retraités, allant de l’aide à la construction de maisons au travail dans leurs magasins et bureaux.
  • Volontaires pour la paix : Volunteers for Peace est une organisation qui travaille sur plus de 3 000 projets de bénévolat différents dans 140 pays chaque année. Les projets vont du travail avec les enfants et les personnes âgées à la conservation de l’environnement.
  • Amigos de las Americas : Amigos de las Americas est une organisation à but non lucratif qui offre des possibilités de volontariat en Amérique latine et dans les Caraïbes. Les volontaires peuvent choisir de travailler sur des projets tels que le développement communautaire, la santé publique ou l’éducation.

Pourquoi les retraités choisissent-ils le volontariat international ?

Le choix du volontariat international par les retraités est souvent motivé par plusieurs raisons :

  • Donner un sens à la retraite : Après des années de travail, certains retraités ressentent le besoin de continuer à se sentir utiles et de contribuer à une cause qui leur tient à cœur.
  • Découvrir de nouvelles cultures : Le volontariat à l’étranger est une occasion unique de s’immerger dans une nouvelle culture, d’apprendre une nouvelle langue et de vivre des expériences enrichissantes.
  • Partager son expertise : Avec des années d’expérience professionnelle et personnelle, les retraités ont beaucoup à offrir. Que ce soit dans l’enseignement, la santé, l’agriculture ou d’autres domaines, leur savoir-faire est précieux.
  • Créer des liens : Le volontariat permet de rencontrer des personnes de tous horizons, de créer des amitiés durables et d’enrichir son réseau social.
Lire  Optimiser sa retraite avec les simulateurs en ligne et un expert indépendant

Comment choisir le bon programme de volontariat pour les retraités ?

  • Identifier ses compétences et passions : Il est important de choisir un projet qui correspond à ses compétences et à ses centres d’intérêt. Cela garantit une expérience plus gratifiante et efficace.
  • Se renseigner sur l’organisation : Avant de s’engager, il est essentiel de rechercher l’organisation, de lire les témoignages d’anciens volontaires et de s’assurer qu’elle est bien établie et respectée.
  • Considérer la durée et le lieu : Certains préfèrent des missions courtes de quelques semaines, tandis que d’autres sont prêts à s’engager pour plusieurs mois. De plus, le choix du pays ou de la région peut influencer l’expérience.
  • Préparer sa santé : Avant de partir, il est crucial de consulter un médecin, de s’informer sur les vaccinations nécessaires et de souscrire à une assurance voyage adaptée.
  • Se former : Certaines organisations proposent des formations préalables pour préparer les volontaires à leur mission. C’est une étape importante pour comprendre les enjeux locaux et s’adapter au mieux à son nouvel environnement.

Le volontariat international est une opportunité exceptionnelle pour les retraités de combiner voyage et engagement social. C’est une aventure humaine qui permet de laisser une empreinte positive dans le monde tout en vivant des moments inoubliables.

FAQ sur le volontariat à la retraite

Qu’est-ce que le volontariat civil ?

Le volontariat civil, remplacé par le service civique depuis le 14/05/2010, s’adresse aux personnes de 18 à 28 ans. Il doit être effectué en France dans des domaines tels que la sécurité, la défense civile, la prévention et la cohésion sociale.

Comment sont calculés les trimestres de volontariat ?

Les périodes de volontariat sont retenues de date à date. Pour chaque période de 90 jours, 1 trimestre est validé. Ces trimestres sont validés dans l’année civile où ils ont été effectués.

Quels documents sont nécessaires pour valider une période de volontariat auprès de ma caisse de retraite ?

Pour le volontariat civil : certificat d’accomplissement, attestation délivrée par le ministre compétent ou l’organisme gestionnaire, ou attestation établie par la personne morale auprès de laquelle le volontariat a été accompli.
Pour le volontariat international : certificat d’accomplissement du volontariat international.

Quels sont les avantages du volontariat international pour les retraités ?

Le volontariat international offre un enrichissement personnel, un impact positif sur la santé mentale et physique, un réseau social élargi, un apprentissage continu et la possibilité de laisser un héritage durable.

Comment choisir le bon programme de volontariat pour les retraités ?

Il est important d’identifier ses compétences et passions, de se renseigner sur l’organisation, de considérer la durée et le lieu, de préparer sa santé et de suivre une formation si nécessaire.

 

Soyez le premier à noter ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top