Les erreurs courantes à éviter lors de la préparation de la retraite

Les erreurs courantes à éviter lors de la préparation de la retraite

Article mis à jour le 25 novembre, 2023

La retraite est une période de la vie que beaucoup attendent avec impatience, mais elle nécessite une préparation minutieuse pour en profiter pleinement. En effet, la préparation de la retraite est une étape cruciale qui peut déterminer la qualité de vie que vous aurez pendant cette période. Elle nécessite une planification financière, une prise en compte des changements de vie et une bonne compréhension du système de retraite.

L’objectif de cet article est de vous aider à éviter les erreurs courantes lors de la préparation de la retraite. Ces erreurs peuvent avoir des conséquences financières désastreuses et peuvent affecter votre capacité à profiter de votre retraite comme vous l’avez prévu. Nous allons explorer ces erreurs en détail et vous donner des conseils sur comment les éviter.

Selon l’Assurance retraite, il est important de signaler rapidement tout changement de situation (familiale, ressources, etc.) à votre caisse régionale. Cela peut avoir une incidence sur le montant de votre retraite de réversion ou de votre allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Prévenir rapidement sa caisse régionale d’un changement de situation peut vous permettre de bénéficier d’un montant plus juste, adapté à votre situation, ou d’éviter d’avoir des sommes à rembourser.

Dans les sections suivantes, nous allons discuter des erreurs courantes à éviter lors de la préparation de la retraite et donner des conseils sur comment les éviter.

10 erreurs courantes à éviter lors de la préparation de la retraite ou lors de sa retraite

erreurs à éviter avant la retraite

  1. Faire confiance à son RIS (Relevé Individuel de Situation) : Le RIS est un document qui récapitule vos droits à la retraite. Cependant, il peut contenir des erreurs. Il est donc important de vérifier régulièrement son RIS et de signaler toute erreur à sa caisse régionale. En 2022, plus de 14% des nouvelles pensions de retraite en France étaient incorrectes, ce qui a causé un préjudice financier d’un milliard d’euros aux nouveaux retraités. Parmi les causes principales de ces erreurs, on note le manque de systématisme dans le contrôle approfondi de l’adéquation correcte des droits à la retraite aux cotisations versées par l’assuré et à ses revenus professionnels déclarés. De plus, l’actualisation encore en cours des procédures de contrôle suite au transfert des données vers le RGCU (répertoire de gestion des carrières unique) a également contribué à ces erreurs. Face à ces erreurs, de plus en plus de futurs retraités font appel à un conseiller retraite indépendant. L’idée n’est pas seulement d’obtenir un soutien technique, mais aussi d’avoir un interlocuteur qui comprend parfaitement le système de retraite, sait anticiper ses erreurs et peut donc accompagner au mieux les futurs pensionnés.Il est donc crucial de vérifier son RIS et de signaler toute erreur à sa caisse régionale. Il est également recommandé de faire appel à un conseiller retraite indépendant pour s’assurer que vos droits à la retraite sont correctement calculés.
  2. S’y prendre tard : La préparation de la retraite est un processus qui doit commencer tôt. Plus vous commencez à préparer votre retraite tôt, plus vous aurez de chances d’avoir une retraite confortable.
  3. Ne pas signaler rapidement les changements de situation personnelle : Tout changement de situation (familiale, ressources, etc.) peut avoir une incidence sur le montant de votre retraite. Il est donc important de signaler rapidement ces changements à votre caisse régionale.
  4. Ne pas déclarer un changement dans la situation familiale : Si votre situation familiale évolue (mariage, pacs, installation en union libre, divorce, séparation, décès) et que vous percevez une retraite de réversion et/ou une Aspa, vous devez signaler le plus rapidement possible tout changement de situation familiale à votre caisse régionale.
  5. Ne pas déclarer une augmentation ou une baisse de vos ressources : Vos ressources et celles de votre conjoint sont prises en compte dans le calcul de l’Aspa et de la retraite de réversion. Si elles augmentent ou diminuent, prévenez rapidement votre caisse régionale.
  6. Ne pas déclarer avoir passé plus de 6 mois à l’étranger dans l’année : Si vous percevez l’Aspa, vous devez résider en France plus de 6 mois (ou plus de 180 jours) au cours de l’année civile. Si vous passez moins de 6 mois en France entre janvier et décembre, pensez à le signaler rapidement.
  7. Ne pas déclarer toutes vos ressources : Certaines prestations (retraite de réversion, Aspa) sont soumises à des conditions de ressources. Vous devez déclarer toutes vos ressources et celles de votre conjoint.
  8. Ne pas déclarer les montants bruts mensuels de vos ressources : C’est toujours le montant brut mensuel de vos ressources qu’il faut déclarer, c’est-à-dire avant prélèvements sociaux, cotisations sociales et impôts.
  9. Ne pas déclarer des ressources perçues de l’étranger : Vous devez déclarer tous vos revenus, y compris ceux perçus de l’étranger. Ces derniers seront pris en compte dans le calcul vos droits à l’Aspa ou pour une retraite de réversion.
  10. Ne pas déclarer une rente (indemnité mensuelle) pour cause d’accident du travail ou de maladie professionnelle ou une assurance-vie : Le montant de l’Aspa est calculé en fonction de l’ensemble de vos ressources, y compris vos indemnités mensuelles d’une rente « accident du travail », « maladie professionnelle » et/ou les sommes versées issues d’une assurance-vie.
  11. Ne pas signaler toute modification (temps de travail, reprise d’activité, etc.) à votre caisse régionale si vous êtes à la retraite progressive ou si vous êtes retraité et souhaitez reprendre une activité professionnelle : Vos droits seront réétudiés en fonction des nouvelles informations pour vous faire bénéficier d’un montant de retraite plus juste, adapté à votre nouvelle situation.
Lire  Les étapes clés pour préparer votre retraite en France : Guide complet 2024

Conseils pour éviter ces erreurs

Pour éviter les erreurs mentionnées précédemment lors de la préparation de la retraite, voici quelques conseils :

  • Signalez rapidement les changements de situation personnelle : Si votre situation personnelle change (mariage, divorce, naissance d’un enfant, etc.), informez rapidement votre caisse de retraite. Ces changements peuvent affecter le montant de votre retraite.
  • Déclarez tous vos revenus, y compris ceux perçus à l’étranger : Tous vos revenus, y compris ceux perçus à l’étranger, doivent être déclarés à votre caisse de retraite. Ces revenus sont pris en compte dans le calcul de votre retraite.
  • Vérifiez régulièrement votre Relevé Individuel de Situation (RIS) : Le RIS est un document qui récapitule vos droits à la retraite. Il est important de le vérifier régulièrement et de signaler toute erreur à votre caisse de retraite.
  • Faites appel à un conseiller retraite indépendant : Un conseiller retraite indépendant peut vous aider à comprendre le système de retraite, à anticiper ses erreurs et à maximiser vos droits à la retraite.

Ces conseils peuvent vous aider à éviter les erreurs courantes lors de la préparation de la retraite et à assurer votre sécurité financière pendant cette période de votre vie.

L’importance de consulter son relevé de carrière et d’agir suffisamment tôt

L'importance de consulter son relevé de carrière et d'agir suffisamment tôt

Le relevé de carrière est un document essentiel pour tout futur retraité. Il fournit un aperçu détaillé des trimestres cotisés, des emplois occupés, et des salaires retenus pour les cotisations. Ce relevé est crucial pour planifier sa retraite et s’assurer de la justesse des informations qui détermineront le montant de la pension.

Lire  Impact de la réforme des retraites sur les ruptures conventionnelles : Ce que vous devez savoir

Anticipation des erreurs et des corrections

Une vérification précoce du relevé de carrière permet d’identifier et de corriger les erreurs bien avant la liquidation des droits. Les erreurs dans les relevés ne sont pas rares et peuvent impacter significativement le montant de la pension. Une correction en amont, idéalement deux ou trois ans avant la liquidation des droits, peut éviter des anomalies financières importantes.

Estimation précise de la pension de retraite

À partir de 55 ans, chaque salarié reçoit une estimation indicative globale (EIG) de sa future pension. Cependant, ces estimations sont basées sur des projections et peuvent changer avec les modifications de la situation professionnelle. Une vérification régulière permet de s’assurer que les projections restent précises et réalistes.

Prise de conscience et planification précoce

Consulter son relevé de carrière tôt permet de prendre conscience de sa situation bien avant la retraite. Cela offre l’opportunité de planifier en fonction des trimestres cotisés et des points cumulés pour la retraite complémentaire. Si les estimations suggèrent une pension insuffisante, cela peut inciter à trouver des solutions alternatives bien avant la retraite.

Accessibilité et suivi faciles

Le relevé de carrière est accessible en ligne, ce qui facilite le suivi régulier des informations pertinentes pour la retraite. L’accessibilité et la facilité de suivi encouragent les futurs retraités à être proactifs dans la gestion de leur planification de retraite.

Il est important de consulter son relevé de carrière tôt et régulièrement pour une transition sereine vers la retraite. La détection et la correction des erreurs, une estimation précise de la pension, et une meilleure planification peuvent grandement contribuer à la sécurité financière pendant la retraite. Tous les futurs retraités sont encouragés à prendre ces démarches au sérieux pour garantir une retraite confortable et bien méritée.

Lire  Tendances 2023 : Les seniors et le marché du travail en France ?

Conclusion

La préparation de la retraite est une étape cruciale de la vie qui nécessite une planification minutieuse. Elle a une incidence directe sur la qualité de vie que vous aurez pendant cette période. C’est pourquoi il est essentiel de prendre le temps de bien planifier sa retraite, de comprendre le système de retraite, et d’éviter les erreurs courantes qui peuvent avoir des conséquences financières désastreuses.

Au vu de l’importance de la préparation de la retraite et des erreurs courantes à éviter, il est fortement recommandé de commencer à planifier sa retraite dès maintenant. Plus vous commencez tôt, plus vous aurez de chances d’avoir une retraite confortable. De plus, cela vous donne plus de temps pour corriger toute erreur et pour ajuster votre plan de retraite si nécessaire.

En conclusion, la préparation de la retraite est une tâche qui peut sembler complexe et intimidante, mais avec une bonne planification et en évitant les erreurs courantes, vous pouvez vous assurer une retraite sereine et confortable. Alors n’attendez pas, commencez à planifier votre retraite dès aujourd’hui !

FAQ sur la préparation de la retraite

faq preparation retraite

Comment estimer mon âge de départ à la retraite ?

Pour estimer votre âge de départ à la retraite, vous pouvez utiliser le service « Obtenir mon âge de départ à la retraite » sur le site de l’Assurance retraite. Ce service vous permet de visualiser votre âge de départ à la retraite au plus tôt, au taux maximum, votre nombre de trimestres et le nombre de trimestres manquants pour partir. Ces informations vous aideront à préparer votre départ à la retraite.

Comment est calculée ma retraite ?

Le montant de votre retraite dépend principalement de vos revenus d’activité, de votre nombre de trimestres et de votre âge de départ. Si vous obtenez une retraite au taux maximum, le montant de votre retraite représentera 50 % de la moyenne de vos 25 meilleurs revenus annuels.

Qu’est-ce que le minimum contributif ?

Le minimum contributif est le montant minimum de retraite que vous pouvez recevoir si votre retraite est calculée au taux maximum et que son montant est faible. Le calcul est effectué automatiquement par l’Assurance retraite.

Comment puis-je améliorer ma future retraite ?

Pour améliorer votre future retraite, vous pouvez choisir de prolonger votre activité, ce qui augmentera le montant de votre retraite (c’est ce qu’on appelle la surcote). Vous pouvez également racheter des trimestres pour compléter votre carrière. Enfin, vous pouvez cumuler un emploi et votre retraite, sous certaines conditions.

Qu’est-ce que la retraite anticipée ?

La retraite anticipée vous permet de prendre votre retraite avant 62 ans dans certains cas spécifiques, comme une carrière longue, un handicap, une incapacité permanente, etc.

Ce contenu est noté 5/5 - (5 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top