Préparer sa retraite quand on est travailleur indépendant

Préparer sa retraite quand on est travailleur indépendant

Article mis à jour le 4 novembre, 2023

La préparation de la retraite est un sujet important pour tous les travailleurs, et cela est particulièrement vrai pour les travailleurs indépendants. Contrairement aux employés, les travailleurs indépendants ne bénéficient pas de régimes de retraite d’entreprise, ce qui signifie qu’ils doivent prendre en charge eux-mêmes leur propre planification de la retraite. Cela peut sembler intimidant, mais avec une planification appropriée, les travailleurs indépendants peuvent s’assurer une retraite confortable. Dans cet article, nous allons discuter des étapes clés que les travailleurs indépendants peuvent suivre pour préparer leur retraite, y compris l’évaluation des besoins financiers, la création d’un plan d’épargne, l’investissement judicieux et l’évaluation régulière du plan de retraite. En suivant ces étapes, les travailleurs indépendants peuvent se sentir plus en sécurité quant à leur avenir financier à long terme.

Commencez tôt

anticiper sa retraite de travailleur indépendant

En effet, plus vous commencez tôt, plus vous avez de temps pour épargner et investir de manière judicieuse, ce qui peut se traduire par un niveau de vie plus élevé à la retraite. Dans cette section, nous allons discuter des avantages de commencer à épargner tôt, des différents types de comptes d’épargne que les travailleurs indépendants peuvent utiliser, ainsi que des stratégies d’épargne efficaces pour les travailleurs indépendants.

Tout d’abord, pourquoi est-il si important de commencer tôt ? La réponse est simple : le temps est votre allié lorsque vous épargnez pour la retraite. Plus vous commencez tôt, plus vous avez de temps pour capitaliser sur la croissance à long terme de votre investissement. Par exemple, supposons que vous commenciez à épargner pour la retraite à l’âge de 25 ans. Si vous épargnez 500 € par mois et que votre taux de rendement moyen est de 7 %, vous pourriez avoir près de 1,5 million d’euros à la retraite à l’âge de 65 ans. En revanche, si vous attendez jusqu’à l’âge de 35 ans pour commencer à épargner, vous n’aurez que 725 000 €, même si vous continuez à épargner 500 € par mois jusqu’à la retraite.

Ensuite, quels sont les types de comptes d’épargne que les travailleurs indépendants peuvent utiliser ? Il existe plusieurs options, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Les travailleurs indépendants peuvent utiliser des comptes d’épargne personnels, des comptes d’épargne retraite individuels (PERP), des plans d’épargne retraite populaire (PERCO), des comptes d’investissement, ou une combinaison de ces options.

Les comptes d’épargne personnels sont le moyen le plus simple et le plus flexible de commencer à épargner pour la retraite. Ces comptes peuvent inclure des comptes d’épargne réguliers, des comptes d’épargne à terme, ou même des comptes bancaires de dépôt à terme. Cependant, ces comptes peuvent offrir des taux d’intérêt relativement bas, ce qui signifie que vous devrez peut-être épargner plus pour atteindre vos objectifs de retraite.

Les PERP et les PERCO sont des plans d’épargne retraite spécifiquement conçus pour les travailleurs indépendants. Les PERP permettent aux travailleurs indépendants de déduire les cotisations de leur revenu imposable, ce qui peut aider à réduire les impôts. Les PERCO sont des plans d’épargne retraite collectifs, similaires aux régimes de retraite d’entreprise, qui permettent aux travailleurs indépendants de se joindre à un plan proposé par leur entreprise ou leur association professionnelle.

Les comptes d’investissement sont un autre choix pour les travailleurs indépendants qui cherchent à épargner pour la retraite. Les comptes d’investissement peuvent offrir des rendements plus élevés que les comptes d’épargne, mais ils comportent également plus de risques. Il est important de comprendre que tout investissement comporte un risque de perte de capital, il est donc crucial de diversifier votre portefeuille et de ne pas investir tout votre argent dans un seul type d’investissement.

Évaluez vos besoins financiers à la retraite

besoins financiers pour la retraite

Lorsque vous êtes travailleur indépendant, il est important d’évaluer vos besoins financiers à la retraite pour vous assurer que vous avez suffisamment d’argent pour maintenir votre niveau de vie après votre départ à la retraite. Voici quelques étapes pour évaluer vos besoins financiers à la retraite :

  1. Calculez vos dépenses de base : Tout d’abord, vous devez estimer vos dépenses de base à la retraite, comme le logement, la nourriture, les soins de santé et les services publics. Si vous prévoyez de voyager ou de poursuivre des passe-temps coûteux, assurez-vous d’inclure ces coûts dans votre estimation.
  2. Évaluez vos sources de revenus : Ensuite, vous devez évaluer vos sources de revenus à la retraite. Les travailleurs indépendants peuvent recevoir des prestations du régime de pension du Canada (RPC) ou du régime de rentes du Québec (RRQ), mais ils n’ont pas accès aux régimes de retraite d’entreprise. Vous devrez donc épargner suffisamment pour compenser cette perte de revenu.
  3. Évaluez vos actifs et vos dettes : Vous devez également évaluer vos actifs et vos dettes. Vos actifs peuvent inclure votre épargne, votre investissement immobilier et votre entreprise. Vos dettes peuvent inclure votre hypothèque, votre prêt étudiant et vos dettes commerciales. Il est important d’avoir une vue d’ensemble de votre situation financière pour déterminer combien vous pouvez épargner pour la retraite.
  4. Prévoyez une inflation : L’inflation peut avoir un impact important sur vos besoins financiers à la retraite. Les experts estiment que l’inflation moyenne est d’environ 2% par an. Cela signifie que vos dépenses de base augmenteront avec le temps, ce qui nécessite une épargne plus importante pour maintenir votre niveau de vie.
  5. Établissez des objectifs d’épargne : Une fois que vous avez évalué vos dépenses de base, vos sources de revenus, vos actifs et vos dettes, et que vous avez tenu compte de l’inflation, vous pouvez déterminer combien vous devez épargner pour atteindre vos objectifs de retraite. Établissez un plan d’épargne réaliste et déterminez un montant d’épargne régulier qui convient votre budget.
  6. Déterminez votre horizon de temps : Lorsque vous établissez un plan d’épargne pour la retraite, il est important de déterminer votre horizon de temps. Si vous êtes jeune, vous pouvez vous permettre de prendre plus de risques avec vos investissements. Si vous êtes proche de la retraite, vous devriez peut-être envisager de prendre moins de risques et de privilégier les investissements plus sûrs.
  7. Consultez un conseiller financier : Si vous avez des questions sur l’évaluation de vos besoins financiers à la retraite, n’hésitez pas à consulter un conseiller financier. Il peut vous aider à déterminer combien vous devez épargner pour atteindre vos objectifs de retraite et vous conseiller sur les stratégies d’épargne pour atteindre vos objectifs.
  8. Automatisez votre épargne : L’automatisation de votre épargne est un moyen facile de vous assurer que vous épargnez régulièrement. Vous pouvez configurer des virements automatiques de votre compte bancaire vers votre compte d’épargne ou votre compte REER chaque mois. Cela vous permet de vous concentrer sur d’autres aspects de votre entreprise sans avoir à vous soucier de l’épargne pour la retraite.
  9. Économisez régulièrement : Économiser régulièrement est un élément clé pour atteindre vos objectifs de retraite. Établissez un budget réaliste et déterminez combien vous pouvez épargner chaque mois. Économiser même une petite quantité chaque mois peut faire une grande différence à long terme.
  10. Faites des ajustements réguliers : Vos besoins financiers et votre situation personnelle peuvent changer au fil du temps. Il est important de faire des ajustements réguliers à votre plan d’épargne pour vous assurer que vous êtes toujours sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs de retraite.
  11. Utilisez les outils d’épargne fiscalement avantageux : Les travailleurs indépendants ont accès à plusieurs options d’épargne fiscalement avantageuses, comme le régime enregistré d’épargne-retraite (REER), le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et le régime enregistré d’épargne-études (REEE) pour les enfants. Les cotisations à un REER sont déductibles d’impôt, ce qui peut vous permettre d’économiser sur vos impôts actuels tout en épargnant pour l’avenir. Les cotisations au CELI sont faites avec des dollars après impôts, mais les gains sont exonérés d’impôt. Les cotisations au REEE sont également déductibles d’impôt et peuvent vous aider à épargner pour les études de vos enfants.
Lire  Réforme des retraites : trouver le meilleur moment pour partir entre 62 et 64 ans

Investissez judicieusement

L’un des éléments clés pour préparer votre retraite en tant que travailleur indépendant est de bien investir votre argent. Cela signifie que vous devez mettre en place un plan d’investissement qui vous permettra de faire croître votre épargne de manière régulière et fiable.

Voici quelques conseils pour vous aider à investir judicieusement pour votre retraite :

  1. Déterminez votre tolérance au risque

Votre tolérance au risque est un facteur clé à prendre en compte lors de la planification de vos investissements pour la retraite. Si vous êtes un investisseur plus conservateur, vous voudrez probablement opter pour des investissements à faible risque tels que des obligations et des fonds communs de placement. Si vous êtes plus à l’aise avec le risque, vous pouvez envisager des investissements plus agressifs tels que des actions ou des fonds indiciels.

  1. Diversifiez votre portefeuille

Il est important de diversifier votre portefeuille d’investissement pour minimiser les risques et maximiser les rendements. Cela signifie que vous devez investir dans différentes catégories d’actifs, telles que les actions, les obligations, les fonds indiciels et les fonds immobiliers.

  1. Évitez les frais élevés

Les frais d’investissement peuvent avoir un impact significatif sur votre portefeuille à long terme. Il est donc important de choisir des investissements à faible coût et d’éviter les fonds communs de placement ou les courtiers qui facturent des frais élevés.

  1. Utilisez des comptes d’investissement fiscalement avantageux

Il existe plusieurs types de comptes d’investissement qui offrent des avantages fiscaux, tels que les comptes de retraite individuels (IRA), les plans 401(k) et les régimes de retraite Simplified Employee Pension (SEP). En utilisant ces comptes, vous pouvez réduire votre responsabilité fiscale à long terme tout en épargnant pour votre retraite.

  1. Surveillez régulièrement vos investissements
Lire  Réforme des retraites et la transition de l'invalidité à la retraite

Il est important de surveiller régulièrement vos investissements pour vous assurer qu’ils continuent de répondre à vos objectifs de retraite. Cela peut signifier ajuster votre portefeuille en fonction des fluctuations du marché ou de votre propre tolérance au risque, ou simplement revoir périodiquement votre plan d’investissement avec un conseiller financier.

  1. Éduquez-vous sur les investissements

Pour investir judicieusement pour votre retraite, vous devez vous éduquer sur les différents types d’investissements et sur les tendances du marché. Cela vous permettra de prendre des décisions éclairées sur la manière de répartir votre portefeuille et de maximiser vos rendements à long terme.

Évaluez régulièrement votre plan de retraite

En tant que travailleur indépendant, la planification de votre retraite ne consiste pas seulement à mettre en place un plan d’épargne et à investir judicieusement. Vous devez également évaluer régulièrement votre plan de retraite pour vous assurer qu’il continue de répondre à vos objectifs à long terme.

Voici quelques raisons pour lesquelles il est important d’évaluer régulièrement votre plan de retraite et quelques étapes à suivre pour le faire :

  1. Votre situation financière change

Votre situation financière peut changer considérablement au fil du temps. Vous pouvez rencontrer des défis imprévus, comme des coûts de soins de santé élevés ou une baisse des revenus. Il est donc important d’évaluer régulièrement votre plan de retraite pour vous assurer qu’il continue de répondre à vos besoins financiers à long terme.

  1. Les lois fiscales et de retraite changent

Les lois fiscales et de retraite changent régulièrement, et il est important de suivre ces changements pour maximiser vos avantages fiscaux et de retraite. En évaluant régulièrement votre plan de retraite, vous pouvez vous assurer que vous êtes en conformité avec les nouvelles règles et que vous profitez pleinement des avantages fiscaux et de retraite disponibles.

  1. Les tendances du marché changent

Les tendances du marché peuvent également changer régulièrement. Les investissements qui étaient rentables il y a quelques années peuvent ne plus l’être aujourd’hui, et vice versa. En évaluant régulièrement votre plan de retraite, vous pouvez vous assurer que vous êtes bien positionné pour profiter des tendances actuelles du marché et maximiser vos rendements à long terme.

Voici quelques étapes à suivre pour évaluer régulièrement votre plan de retraite :

  1. Réexaminez vos objectifs de retraite

La première étape pour évaluer régulièrement votre plan de retraite consiste à réexaminer vos objectifs de retraite. Vos objectifs peuvent avoir changé depuis que vous avez mis en place votre plan initial, et il est important de vous assurer que votre plan de retraite continue de répondre à ces objectifs.

  1. Faites le point sur votre situation financière

La deuxième étape consiste à faire le point sur votre situation financière actuelle. Cela peut inclure une analyse de votre épargne, de vos investissements, de vos dettes et de vos dépenses. Cela vous donnera une meilleure idée de vos besoins financiers actuels et futurs.

  1. Réexaminez votre plan d’épargne et d’investissement

La troisième étape consiste à réexaminer votre plan d’épargne et d’investissement. Vous devez évaluer si vos contributions actuelles sont suffisantes pour atteindre vos objectifs de retraite, si votre allocation d’actifs est toujours appropriée compte tenu de votre tolérance au risque et des tendances actuelles du marché, et si vos investissements continuent de répondre à vos besoins financiers à long terme.

  1. Évaluez vos comptes de retraite

La quatrième étape consiste à évaluer vos comptes de retraite individuels (IRA), vos plans 401(k) ou vos régimes de retraite Simplifié des employés (SARSEP) pour vous assurer que vos contributions sont toujours appropriées et que vos investissements sont bien répartis. Vous pouvez également examiner la possibilité de consolider certains de ces comptes pour simplifier votre plan de retraite.

  1. Évaluez vos prestations sociales

La cinquième étape consiste à évaluer vos prestations sociales, telles que la sécurité sociale et les prestations de retraite d’entreprise. Vous devez vous assurer que vous êtes en mesure de maximiser ces prestations et de les intégrer efficacement dans votre plan de retraite global.

  1. Consultez un professionnel

Enfin, il peut être utile de consulter un professionnel de la finance pour vous aider à évaluer régulièrement votre plan de retraite. Un conseiller financier peut vous aider à réexaminer vos objectifs de retraite, à évaluer votre situation financière actuelle, à réexaminer votre plan d’épargne et d’investissement, à évaluer vos comptes de retraite et à maximiser vos prestations sociales.

Assurez-vous

assurance retraite indépendants

Les travailleurs indépendants doivent faire face à des défis particuliers lorsqu’il s’agit de préparer leur retraite. Contrairement aux employés à temps plein, ils ne bénéficient souvent pas d’un régime de retraite d’entreprise et doivent donc prendre des mesures supplémentaires pour s’assurer une sécurité financière à long terme. L’un des aspects clés de la préparation de la retraite pour les travailleurs indépendants est de souscrire une assurance qui peut les protéger en cas de maladie ou d’accident. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver une assurance adaptée à vos besoins.

  1. Évaluez vos risques
Lire  Cotiser volontairement à l'assurance retraite : le guide complet

La première étape pour trouver la bonne assurance pour votre retraite est de comprendre les risques auxquels vous êtes exposé. Les travailleurs indépendants doivent être prêts à faire face à des risques financiers tels que des dépenses imprévues ou des pertes de revenus. Les maladies ou les accidents peuvent entraîner des dépenses médicales importantes et une perte de revenu à court terme, ce qui peut avoir un impact significatif sur vos économies pour la retraite. Pour déterminer les types d’assurance dont vous avez besoin, évaluez votre niveau de risque et envisagez les différents scénarios qui pourraient affecter votre capacité à économiser pour la retraite.

  1. Souscrivez une assurance-vie

Une assurance-vie peut être un outil précieux pour protéger votre famille et vos économies pour la retraite. Si vous êtes le principal soutien de votre famille, l’assurance-vie peut fournir une sécurité financière en cas de décès prématuré. Il est important de choisir une police qui vous convient et qui répond à vos besoins. Si vous êtes jeune et en bonne santé, une assurance-vie à terme est une option abordable qui offre une protection à court terme. Si vous êtes plus âgé ou si vous avez des problèmes de santé, une assurance-vie permanente peut être plus adaptée.

  1. Souscrivez une assurance-invalidité

Les travailleurs indépendants doivent également envisager de souscrire une assurance-invalidité pour se protéger en cas de maladie ou d’accident. Si vous êtes incapable de travailler en raison d’une maladie ou d’un accident, une assurance-invalidité peut vous fournir un revenu de remplacement. Il est important de vérifier les termes de la police pour comprendre les restrictions et les exclusions éventuelles. Il est également important de noter que les travailleurs indépendants peuvent être admissibles à des prestations d’invalidité du gouvernement, mais ces prestations peuvent être insuffisantes pour couvrir tous vos besoins financiers.

  1. Vérifiez vos options d’assurance santé

Les travailleurs indépendants doivent également souscrire une assurance santé pour se protéger contre les coûts élevés des soins médicaux. Si vous êtes jeune et en bonne santé, une assurance santé à haut niveau de franchise peut être une option abordable qui offre une protection en cas de dépenses médicales importantes. Si vous avez des problèmes de santé ou si vous êtes plus âgé, une assurance santé à faible franchise peut offrir une meilleure protection en cas de maladie ou d’accident. Les travailleurs indépendants peuvent également envisager une assurance santé collective pour réduire les coûts et offrir une couverture plus complète.

Il est important de noter que les travailleurs indépendants ne bénéficient pas des mêmes avantages que les employés traditionnels en ce qui concerne l’assurance santé. Vous devrez peut-être payer des primes plus élevées pour une couverture comparable à celle des employés, et vous ne pouvez pas être éligible aux mêmes régimes de soins de santé que les employés.

Enfin, les travailleurs indépendants doivent également envisager une assurance-invalidité pour protéger leurs revenus en cas d’incapacité à travailler en raison d’une maladie ou d’un accident. L’assurance-invalidité peut fournir une indemnisation mensuelle pour remplacer une partie de vos revenus perdus, ce qui peut aider à couvrir les dépenses de base telles que le loyer, l’hypothèque, les services publics, etc.

Votre retraite, ma priorité : un accompagnement sur-mesure

Sur ConsultantRetraite.com, je comprends que la retraite est une étape personnelle et significative. Fort de plus de 15 ans d’expérience dans le conseil retraite, je vous offre un service de consultation personnalisée pour assurer une préparation optimale à votre retraite.

Pourquoi choisir une consultation personnalisée avec moi ?

  • Expertise confirmée : Je mets à votre service mon expérience acquise auprès de la CARSAT et du RSI pour une compréhension complète de votre dossier.
  • Conseils individualisés : Je m’engage à fournir une consultation qui respecte votre parcours unique et vos objectifs de retraite.
  • Solutions flexibles : Je propose des consultations en face à face, par téléphone ou en vidéoconférence, selon votre convenance.
  • Stratégies personnalisées : Je développe avec vous des stratégies pour maximiser vos droits à la retraite et faciliter votre transition.

Comment ça fonctionne ?

  1. Planification d’un rendez-vous : Commencez par une session découverte sans frais pour déterminer comment je peux vous aider.
  2. Consultation détaillée : Poursuivez avec une analyse approfondie de votre situation lors d’une consultation d’une heure.
  3. Plan d’action sur mesure : Recevez un plan d’action personnalisé, incluant la régularisation et l’optimisation de vos droits.
  4. Accompagnement continu : Bénéficiez d’un suivi personnalisé pour ajuster votre plan selon vos besoins et les changements législatifs.

Prêt à préparer votre retraite ?

Prenez rendez-vous avec moi pour une première rencontre et posons ensemble les bases d’une retraite réussie.

Ce contenu est noté 5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top